c) Les conditions des actrices dans les films X

 

Image1

Les films pornographiques sont de plus en plus fréquentés de nos jours. Il n’y a plus aucun tabou sur le fait de regarder ce genre de film, plus aucune honte à avoir au contraire. Pour les hommes en particulier le fait de visionner ce genre de film est un moyen de se procurer du plaisir. Le fait de voir des scènes de femmes en pleine extase excite les hommes qui  sont spectateurs de ces scènes là. De nos jours de plus en plus de personne regarde des films pornographiques donc le marché est en plein essor. Ce qui signifie que le nombre de film X produit doit augmenter pour satisfaire les consommateurs.

Si les spectateurs de ces films prennent du plaisir ce n’est pas de même pour les actrices qui réalisent ce genre de film. Les consommateurs des films X pensent que les actrices prennent du plaisir en faisant des scènes qui impliquent à la réalisation d’un ou de plusieurs actes sexuels. Cependant ce n’est pas le cas les conditions des femmes dans la réalisation de ces scènes ci sont tout à fait horrible. Elles subissent des violences à longueur de journée et elles repartent du tournage couvertes de bleues et de multiples blessures  comme des déchirures qui sont très courantes. Ensuite avoir des rapports sans se protéger n’est pas non plus sans risque et les pratiques des films pornographiques augmentent le risque d’avoir le VIH car il y a des rapports avec plusieurs hommes différents dans un temps réduits. Des pratiques violentes sont utilisées tout au long du tournage et pour pas que les femmes ressentent la douleur la drogue et l’alcool sont utilisés. Quand les actrices sont sous l’emprise de ces produits là elles ne ressentent plus la douleur donc le tournage peut continuer. Et le fait de droguer ou d’alcooliser les actrices sert aussi à faire d’avantage ce qu’on veut d’elles, elles sont plus ouvertes et elles se laissent plus faire. Durant tout le tournage d’un film X les actrices subissent des blessures physiques et morales. Plusieurs douleurs sont observées après un tournage des douleurs buccales, du mal à marcher et des traumatismes psychologiques  importants. Les personnes qui font ces films et qui gèrent les actrices profitent de la faiblesse psychologique de celles-ci. La plupart des actrices pornographiques réalisent ce métier pour pouvoir gagner de l’argent, elles n’ont pas le choix de faire cela pour pouvoir manger. Mais les producteurs le savent du coup pour des scènes que presque personne veut réaliser il propose plus d’argent. Donc forcément il va y avoir une actrice qui à besoin d’argent qui va le faire. Mais il y a aussi des actrices qui font cela par plaisir elles sont devenues accros à ce genre de pratiques.

Les films X provoquent du plaisir que chez les consommateurs et non pas chez les actrices. Mais la plus part du temps les consommateurs ne savent pas ce que les actrices subissent tout au long du tournage. Donc le plaisir n’est pas réciproque.

 

Source : Publié par Angel K, Pornographie : ce que vivent les actrices-esclaves / Témoignage, publié le 4 novembre 2012 URL : http://perseides.hautetfort.com/archive/2012/11/04/pornographie-ce-que-vivent-les-actrices-esclaves.html